Actualités
Dossier de presse 4 Jours CIC Bretagne de Plouay 28/07/2016 En savoir +

Direct TV France 3 National 19/07/2016 En savoir +

Hommage à Didier Le Botmel 15/05/2016 En savoir +

Grands Prix Cyclistes au Canada Québec & Montréal 16/02/2016 En savoir +
Voir toutes les actualités

Grand Prix de Plouay Bretagne

Avec l’UCI Women’s WorldTour, le cyclisme féminin franchit une nouvelle étape.

2/03/2016

L’UCI Women’s WorldTour, qui sera lancé le 5 mars avec les Strade Bianche, en Italie, annonce le début d’une nouvelle ère passionnante pour le cyclisme féminin.

Remplaçant la Coupe du Monde Route Femmes UCI qui existait depuis 1998, l’UCI Women’s WorldTour a été créé pour répondre à la croissance rapide du cyclisme féminin et faire évoluer notre sport.

L’UCI Women’s WorldTour 2016 comprendra 35 jours de course incluant des Classiques printanières, de magnifiques courses par étapes organisées dans plusieurs régions du monde et des « monuments », liés à des épreuves masculines de l’UCI WorldTour. Au total, le nombre de jours de course connaîtra une augmentation de plus de 60 %.

S’étalant sur six mois (des Strade Bianche, en mars, jusqu’à La Madrid Challenge by La Vuelta, nouvelle course d’un jour qui se déroulera pour la première fois en septembre), l’UCI Women’s WorldTour 2016 emmènera le peloton à travers 17 pays, en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Cela représente près de deux fois plus d’épreuves que la Coupe du Monde Route Femmes UCI. Par ailleurs, pour la première fois, des courses par étapes comme l’Aviva Women’s Tour of Britain et l’historique Giro d’Italia Internazionale Femminile seront incluses.

Les 20 meilleures Equipes Féminines UCI au moins seront invitées sur chaque événement. Les organisateurs auront la possibilité d’augmenter la taille du peloton en offrant à un plus grand nombre de formations l’opportunité de participer à leur épreuve.

En plus de se disputer la victoire sur les différentes courses, les coureuses se battront dans le cadre des classements UCI Women’s WorldTour (individuel, U23 et par équipes).

Le Président de l’UCI Brian Cookson a déclaré : « L’UCI Women’s WorldTour est sur le point de réunir les meilleures coureuses dans les plus grandes courses féminines dans le cadre d’un calendrier d’épreuves cohérent, passionnant et élargi. Il représente la plateforme parfaite non seulement pour développer le cyclisme féminin dans le monde, mais aussi pour renforcer sa visibilité. Je suis convaincu que la nouvelle structure que nous avons mise en place constitue un jalon important dans l’évolution du cyclisme féminin. »

« Sous l’administration de Brian Cookson, nous nous sommes fixé pour objectif d’inscrire le cyclisme féminin sur une même plateforme que son pendant masculin, a déclaré Tracey Gaudry, Vice-présidente de l’UCI et Présidente de la Commission Femmes UCI. En moins de trois ans, nous avons créé l’UCI Women’s WorldTour. Les équipes, les coureuses et les organisateurs d’événements sont tous impliqués, et les fans pourront dorénavant suivre les meilleures coureuses tout autour du monde. »

« C’est important pour le cyclisme féminin de connaître de nouveaux développements et de faire face à de nouveaux défis, a réagi Lizzie Armitstead, Championne du Monde Route UCI et double vainqueur de la Coupe du Monde Route Femmes UCI. Je pense que la nouvelle structure et les mesures prises en lien avec l’UCI Women’s WorldTour contribueront à davantage encore de changements qui vont dans le bon sens. »

« Je vois l’UCI Women’s WorldTour comme une preuve de la croissance du cyclisme féminin et de l’intérêt qu’il suscite, a déclaré Evelyn Stevens, nouvelle détentrice du Record de l’Heure UCI féminin.

Je suis impatiente de découvrir l’ensemble du circuit, en particulier les courses sur le sol américain – l’Amgen Tour of California et la Philly Classic. »

« L’UCI Women’s WorldTour constituera le fil rouge de la saison, a affirmé Megan Guarnier (USA – Boels Dolmans Cycling Team). Un meilleur accès aux plus grandes courses combiné à leur visibilité accrue susciteront l’intérêt des sponsors potentiels et renforcera les opportunités de développement du cyclisme féminin dans le futur. Je suis particulièrement ravie que l’UCI Women’s WorldTour inclue les Strade Bianche. On a eu la chance de voir cette épreuve rejoindre les Classiques de Printemps l’an dernier, et vu son niveau relevé, c’est une épreuve parfaite pour lancer la saison du premier UCI Women’s WorldTour. »

Distribution TV

Les 17 événements de l’UCI Women’s WorldTour 2016 bénéficieront tous d’une couverture TV, qu’il s’agisse de diffusion TV en direct, de live streaming ou de résumés au soir des courses.

De plus, un partenariat exclusif entre l’UCI et IMG, garantira une plus grande exposition à l’UCI Women’s WorldTour au travers du magazine InCycle, qui a généré en 2015 une audience globale de 18,68 millions de de spectateurs pour 1'358 heures de diffusion. Tout au long de la saison, 12 magazines de 26 minutes comprendront chacun une séquence dédiée à l’UCI Women’s WorldTour. Ce contenu exclusif sera accessible via http://www.incycle.tv et http://tv.uci.ch (sans restriction géographique), et plus de 35 diffuseurs, qui le distribueront sur tous les continents.

Médias numériques

Les plateformes numériques officielles de l’UCI Women’s WorldTour 2016 seront régulièrement mises à jour avec des nouvelles et autres informations tout au long de la saison.

http://www.uci.ch
https://www.facebook.com/officialUCI
https://twitter.com/UCIWomenCycling
https://www.instagram.com/uciwomencycling/
Le hashtag officiel de la série est #UCIWWT.

UCI WWT